0

Le Cauchemar Argenté

Posté by mister atomik on 11 mars 2017 in Non classé |

Sans-titre---4Canada, 1959… Ayant modifié leur apparence, les Martiens se sont insidieusement infiltrés parmi la population Terrienne. L’invasion à commencé…

Le capitaine Bob Leclerc, héroïque pilote qui s’illustra brillamment durant la guerre contre les « Jaunes », rejoint une base secrète pour intégrer ce qui deviendra l’équipage d’une fusée dont l’objectif n’est autre que d’atteindre la planète rouge et d’anéantir sa population…

Voici certainement l’album le plus déroutant qu’il m’ait été donné de lire ces derniers temps…
Livrés sous forme d’un récit uchronique à la Dan Dare, invasion extra-terrestre, fusée rutilante, avec un beau clin d’œil au film « Le Choc des Mondes » (When Worlds Collide), scaphandres spatiaux au design remarquable, …, tous les élément sont réunis pour satisfaire mon appétit de récits de science-fiction délicieusement vintages.
Force est de constater que le scénario, et surtout la narration, sont pour le moins originaux. Tout est dans le détail. Plus fort encore que Jacobs dans Blake et Mortimer, l’artiste Québécois Grégoire Bouchard livre moult détails sur les divers protagonistes, sur leur psychologie souvent fortement tourmentée (avec des dialogues parfois surréalistes, et en sus, quelques allusions ciblées à la religion et à ses dérives), sur la technologie aussi. Digne d’un Science & Vie qui traiterait du sujet, l’auteur s’adonne à une profusion de descriptions et d’explications de l’incroyable mécanique mise en place pour envoyer les hommes dans l’espace…. Cela sur près de 200 pages !

Sans-titre---1Le graphisme n’est pas en reste. Nous sommes ici en présence d’une ligne claire d’une esthétique personnelle tout à fait assumée.

J’ai malgré tout à cœur de citer ce qui me semble être des influences, mais ici, je ne sais pas trop… Je retrouve du Jacobs bien sur, mais aussi du Torrès (Roco Vargas) pour la morphologie, du Moebius pour la pureté du trait, du Darrow pour le foisonnement de détails, mais aussi du Serge Clerc du début des années Métal –Hurlant, et bien entendu du Wally Wood période E.C. pour les fusées et la technologie. Quoi qu’il en soit, le résultat est vraiment hallucinant. Certains lecteurs auront peut-être du mal à s’accommoder aux gueules « burinées » de certains protagonistes, mais personnellement, je prend ce style comme étant la marque de fabrique de l’auteur.

Sans-titre---2Le Cauchemar Argenté – éditions Mosquito – 25€ – Dispo

Pour info, dans une veine similaire, Grégoire Bouchard est aussi l’auteur de : « Vers les Mondes Lointains » paru en 2008 aux éditions Paquet.

Mots-clés : , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Copyright © 2014-2017 ATOMIK STRIP Tous droits réservés
This site is using the Desk Mess Mirrored theme, v2.3, from BuyNowShop.com.